5 conseils pour aider ton ado à devenir autonome

 

Si tu en as marre de répéter à ton ado de faire ses devoirs et qu’elle ne semble pas investie dans ses études…sache que tu n’es pas seule!

Rappelle-toi aussi que l’adolescence est une étape intermédiaire entre l’enfance et l’âge adulte et qu’il est donc normal que ton ado ne soit pas encore tout à fait autonome. En plus, en fonction de leur personnalité, de leur genre et de leur âge (sans parler d’autres circonstances), certain(e)s ados sont plus autonomes que d’autres. Donc ne désespère pas!

Voici tous les conseils que j’ai trouvés efficaces et que j’ai glanés à gauche et à droite depuis que j’accompagne les familles d’ados:

1.Assieds-toi avec elle et sois sa secrétaire pour l’aider à planifier son temps

Elle a peut-être juste besoin que tu l’accompagnes dans cet exercice qui n’est pas forcément facile. Surtout si ta fille est du style tête-en-l’air! Demande-lui quelles sont les plages horaires où elle a prévu de faire du sport, de voir ses copines, de regarder une série. Voyez ensemble à quel moment de la journée ou du week-end elle se sent le plus en forme pour étudier et à quels autres moments elle veut se consacrer à faire des fiches ou des exercices. Notez les dates-butoirs et essaye de l’aider à planifier son temps sur le semestre, voire sur l’année scolaire. Les ados ont du mal à se projeter dans le futur – leur présent est tellement intense! Autre mini-conseil dans ce premier conseil: prenez toutes les deux en compte son cycle menstruel. Nous les femmes n’avons pas la même énergie tout le temps: c’est important d’en avoir conscience et d’agir en conséquence.

2.  Autorise-la à tester des styles d’études différents

Même si ton style à toi quand tu étais ado était plutôt  » silence complet/ assise à mon bureau », ta fille sera peut-être plus efficace avec un fond musical en étant debout sur son lit et en faisant semblant d’être la prof qui interroge ses élèves.

Respire un bon coup…et assure-toi quand même que cette méthode est efficace pour elle!

3. Sois son coach sportif

Ton job de maman c’est aussi de veiller à ce que ta fille mange bien, équilibré, fasse des activités extérieures (même si elle n’est pas sportive elle appréciera peut-être d’être en terrasse à boire un jus avec toi ou de promener le chien) et dorme en suffisance. Les ados ont besoin de dormir davantage que les grands enfants. Ne t’énerve pas si elle veut faire une petite grasse mat’ le samedi – tant que son rythme de sommeil ne s’en trouve pas trop perturbé!

4. Accepte son besoin d’être seule pour se ressourcer

Après une journée d’école, ta fille aura peut-être besoin de prendre un temps seule dans sa chambre, à écouter de la musique ou à ne rien faire. C’est ok. Voyez ensemble combien de temps elle peut s’accorder avant de se pencher sur ses devoirs et ses leçons.

5. Encourage-la

Rappelle-lui régulièrement les moments – même extra-scolaires- où elle a manifesté une qualité ou une compétence qui t’a bluffée. La fois où elle a partagé quelque chose d’important avec son frère, la fois où elle a rangé la salle des fêtes avec les autres bénévoles sans qu’on lui demande etc. Ca lui fera tellement de bien!

 

Tu peux faire beaucoup en tant que maman et, même si tu ne vois pas les résultats tout de suite, tu lui apportes des compétences qui l’aideront toute sa vie et qui feront d’elle une jeune femme autonome! Alors, tiens le cap!

 

 

Commentaires