De quoi mon ado a-t’il besoin?

besoinsMais de quoi est-ce que je parle lorsque j’évoque les « besoins » qui se cachent derrière nos mots et ceux de nos ados ?

Quel est le besoin derrière une porte qui claque, un mal de ventre pour ne pas aller à l’école, des habits outranciers et une attitude vulgaire ?

Marshall B. Rosenberg identifie 7 besoins que nous partageons tous, à divers degrés, quels que soient notre culture, notre âge et notre genre.

En voici un résumé tiré de son livre « Les mots sont des fenêtres », p. 77 et 78.

Il s’agit d’abord des besoins physiologiques : avoir un abri, de l’air, de l’eau, de la nourriture, être protégé contre les diverses agressions qui menacent la vie (virus, insectes, etc), s’exprimer par le mouvement, par la sexualité, se reposer, besoin de toucher (contact physique).

Viennent ensuite dans le désordre les besoins de :

  • Communion spirituelle (beauté, harmonie, inspiration, ordre, paix)
  • Jeu (amusement et rire)
  • Interdépendance (acceptation, amour, appartenance communautaire, appréciation, chaleur humaine, compréhension, confiance, exercer pleinement ses talents au service de la vie, délicatesse, empathie, sincérité, proximité, respect, sécurité, soutien)
  • Intégrité (authenticité, créativité, estime de soi, recherche de sens)
  • Célébration (célébrer la création de la vie et les rêves réalisés ; célébrer les deuils des êtres chers et des ambitions déçues)
  • Autonomie (liberté de choisir ses rêves, ses projets de vie, ses valeurs – liberté de choisir son plan d’action, ses projets de vie, ses valeurs)

Avec les ados que j’accompagne, je me pose toujours la question de savoir quel est le besoin non satisfait derrière leurs mots, leurs actes et leurs émotions. Souvent, identifier ce besoin est une des clés qui peut les aider à accéder à ce qu’ils veulent vraiment.

J’interroge tout d’abord les besoins physiologiques : cette adolescente dort-elle assez ? Mange-t’il correctement ?Font-ils assez d’exercice ?

Gardons en tête que nous partageons tous les mêmes besoins mais que le besoin d’autonomie est exacerbé chez nos chers adolescents : alors, aidons-les à le combler !

Elle a besoin d’autonomie ? Peut-être que claquer la porte est une manière de nous le signifier.

Il a mal au ventre ? Il a peut-être besoin d’appréciation et d’appartenance communautaire à l’école.

Ses habits sont outranciers et vulgaires ? Cherchons en quoi cette attitude vient rencontrer un besoin.

Un petit jeu pour apprendre à reconnaître nos besoins sur le super site de apprendreaeduquer.fr

cartes-besoins-cnv

Laisser un commentaire