7 jours pour vivre: inspiration

7 jours pour vivre

Que se passe-t’il après la mort ? Pourquoi meurt-on ? Quand est-ce qu’on va mourir ? Le décès de ma grand-mère l’année dernière et celui dramatique, un an auparavant, d’une amie en fin de grossesse, ont été les déclencheurs de ces questions chez mes enfants- alors qu’ils se rendaient compte soudain de notre condition de mortels. Questions auxquelles je n’avais pas de réponses satisfaisantes à leur donner… J’ai donc fait comme chaque fois que je sèche: j’ai lu un livre, « La mort expliquée aux enfants » de Jean-Jacques Charbonier chez Tredaniel.

Au même moment, et peut-être pas par hasard (ou pas!),j’ai eu envie de lire une nouveauté des éditions Jouvence « 7 jours pour vivre » de Valérie Capelle.

Les deux auteurs évoquent, chacun à leur manière, leur philosophie de la mort et suggèrent l’existence d’une conscience ou âme qui survit au corps.

Au-delà de l’exposé de cette croyance (basée sur l’expérience, l’un étant anesthésiste-réanimateur et l’autre accompagnatrice de personnes en fin de vie), il s’agit surtout d’une philosophie de la vie que les auteurs veulent nous transmettre, à travers une question: qu’est-ce qui est vraiment important et essentiel aujourd’hui, pour moi?

Deux livres inspirants, qui se lisent facilement (celui de Charbonier est destiné aux enfants tandis que celui de Valérie Capelle est pédagogique dans son écriture) et qui suscitent la réflexion sans prétendre nous donner des réponses.

Quant à « 7 jours pour vivre », j’ai laissé de côté mon agacement face à l’écriture (je pense notamment à l’utilisation du présent, qui veut sans doute inviter le lecteur à vivre le moment présent avec les personnages) pour apprécier la beauté du message et la tendresse du récit.

Bien sûr, je conseille!

Laisser un commentaire