A propos

DSC09452

Amandine Rozet

Mon parcours et ce qui m’anime

Qui es-tu? Quel est ton parcours?

Mon parcours a commencé dans une petite ville de province, en Belgique, au sein d’une famille plutôt traditionnelle. J’étais à la fois active et rêveuse, plongée dans mes livres où je vivais des aventures à travers mes héros. A l’école, j’étais une bonne élève qui aimait apprendre . Vers 10 ans, j’ai commencé à tenir un journal intime et j’ai ainsi pu prendre du recul sur ma vie quotidienne. Jusque là, tout allait bien!

Puis, jeune ado, j’ai commencé à détester l’école, avec ses contraintes, sa compétition et sa recherche de performance. Je ne savais pas comment étudier et je me contentais de faire rapidement mes devoirs. En classe, je rêvassais; je me sentais différente. Je n’allais plus aux cours que je n’aimais pas et mes résultats baissaient.

Heureusement, les encouragements de certains profs et éducateurs et l’habitude de réfléchir par l’écriture m’ont donné la force de dépasser le redoublement de ma 1ère (équivalent à la 5ème secondaire en Belgique) à 17 ans. Quelle terrible claque pour ma fierté ! Avec du courage et la motivation de poursuivre mes études pour choisir ma vie, j’ai réussi à trouver par moi-même des solutions pour étudier à ma façon et mémoriser avec plaisir. J’ai enfin bien réussi à l’école, j’ai trouvé un autre groupe d’amis et je me suis investie dans mon projet d’études supérieures loin de ma petite ville natale.

J’ai poursuivi ainsi un Master II en lettres et un autre en didactique du français. Parallèlement, j’ai eu besoin de comprendre mes émotions et, grâce à elles, à prendre conscience de mes réels besoins. Une psychothérapie, des rencontres humaines marquantes et des voyages m’ont ainsi éveillée à qui j’étais vraiment. J’ai décidé de vivre selon ce qui était vraiment important pour moi, et qui l’est toujours autant: l’authenticité, l’indépendance d’esprit, le partage, la liberté, la joie et le développement personnel et d’agir dans ce sens à chaque minute de ma vie!

dividers1

Comment es-tu devenue Coach?

J’ai commencé à enseigner le français à des adultes et j’ai d’abord travaillé avec des femmes (en recherche d’emploi, migrantes ou analphabètes). Puis, j’ai enseigné à des adolescents demandeurs d’asile.

Enfin, j’ai travaillé en lycée professionnel. Les ados, principalement des garçons, n’aimaient pas l’école et ne comprenaient pas pourquoi ils devaient s’y investir ni comment le faire. Je devais gérer en classe beaucoup d’émotions comme la colère et la frustration. Peu à peu, dans un climat de bienveillance et d’écoute, ces jeunes ados ont eu envie de s’exprimer de façon créative à travers des textes d’une grande sensibilité. Ce succès m’a aidé à continuer dans ce métier exigeant et parfois si frustrant…

J’étais très engagée dans mon métier au point d’en être obsédée et de me sentir en échec personnel quand mes élèves ne réussissaient pas. C’est à ce moment-là que j’ai découvert le coaching grâce à un collègue. Une simple question a changé mon regard sur mon métier et ma vie : qu’est-ce qui ne dépend que de toi ?

dividers1

En 2012, nous avons décidé avec mon mari de nous expatrier avec nos deux jeunes enfants en terre africaine, au Cameroun. J’ai pris le temps de découvrir le Cameroun et ses habitants extraordinaires. J’ai donné des cours d’alphabétisation à des enfants et adolescents des rues. Mais petit à petit j’ai réalisé qu’il me manquait quelque chose et que, bien que j’aie démissionné d’un travail que j’aimais, je n’avais plus envie d’enseigner. La maternité, l’expatriation, la rencontre avec l’Afrique m’avaient changée et ouverte encore plus à ce qui était réellement important pour moi.

J’ai alors réalisé, après plusieurs semaines à réfléchir que j’avais besoin de partager mes compétences d’écoute, de bienveillance, d’enthousiasme et de capacité à mobiliser ! Et que ce que j’aimais vraiment, c’était d’accompagner les adolescents et toute personne désireuse de se relier à elle-même et aux autres. Car, pour moi, l’individu ne va pas sans le groupe auquel il se rattache.

J’ai décidé alors de m’inscrire à une formation de Life coaching avec Cindy Theys (www.nomadity.be) et Claudélen Méallet (www.melodius.fr) a parachevé ma formation en me transmettant les outils tellement efficaces de la Programmation Neuro Linguistique (PNL). Je me forme maintenant à l’hypnothérapie chez Psynapse (psynapse.fr) ainsi qu’avec Kristian Leperff et  au coaching pédagogique avec Hélène Weber (www.donnezdusens.fr).

La pratique régulière du Yoga me permet de m’exprimer autrement et de mieux me centrer. Une nouvelle expatriation en Turquie (Ankara) et l’arrivée d’un troisième enfant m’ont permis de chambouler à nouveau mes habitudes!

Aujourd’hui, j’anime des ateliers « apprendre à apprendre » pour adolescents ainsi que des ateliers d’écriture pour adultes dans le cadre de l’association Ankara Accueil Francophone. Et je travaille à un premier roman pour lequel Hélène Bonnet de Edit Conseil m’accompagne.

dividers1

Quelle est ta valeur ajoutée? Quel est ton crédo?

Mon premier métier d’enseignante a nourri ma capacité à transmettre avec enthousiasme et à me relier aux adolescents.

Etre formée à l’étude de la langue m’a donné une aisance dans l’analyse fine du discours et du langage sur laquelle se base aussi le coaching et me permet d’encourager vivement les adolescents dans la voie de l’écriture de soi à travers la tenue d’un carnet intime.

J’ai une passion pour cette étape particulière de nos vies qu’est l’adolescence. Moment de questionnement intense et de remise en question, apathie extérieure qui cache un vrai bouillonnement intérieur, c’est pour moi un plaisir d’accompagner nos adolescents en transition vers l’âge adulte de même que les adultes qui gravitent autour d’eux.

Je crois que nos sentiments négatifs, nos peurs et nos échecs sont là pour nous apprendre à trouver notre chemin sur cette Terre. A ce titre, ils sont essentiels et font partie de la vie. Mon métier consiste à vous aider à les intégrer en vous permettant de rebondir et de prendre votre envol.

Etre Coach aujourd’hui me permet d’accompagner vers l’autonomie les adolescents et les adultes désireux d’atteindre leurs objectifs! 

PAPILLON

Je continue avec joie mon travail à Ankara et à distance par Skype à partir du 1er septembre 2016.