Croyances autour de l’intelligence

perdu au collège

Beaucoup de mes clients adolescents ne comprennent pas ce qui leur arrive au Collège.

Ils réussissaient très bien en primaire : de bons résultats scolaires, des devoirs rapidement faits, une bonne compréhension de la matière et une écoute correcte en classe. On peut même dire que certains s’ennuyaient : c’était presque trop facile.

Puis, l’entrée en 6ème -en 1ère secondaire pour les Belges – a modifié la donne.

Soudain, leurs résultats baissent, les devoirs leur paraissent une montagne, ils commencent à perdre le fil en classe et réalisent qu’ils ne comprennent pas certains points de la matière.

Le stress arrive, ce stress qui paralyse et empire les choses -pas l’autre, celui qui booste.

Le stress arrive donc, et avec la baisse des résultats scolaires, la confiance en soi diminue, diminue encore…Ceux qui ont une bonne estime de soi arrivent tant bien que mal à s’accrocher, souvent avec l’aide de leurs parents. Pour d’autres, c’est la catastrophe et ils décrochent.

Que leur arrive-t’il ?

Beaucoup d’entre eux croient que lorsqu’on est intelligent, il n’est pas nécessaire de travailler pour réussir. Pire, ils croient que s’ils travaillaient, cela leur ferait perdre leur statut -si valorisant d’ado- intelligent. Selon Isabelle Filliozat et les chercheurs de l’université de Hong-Kong, la relation entre la croyance concernant l’effort et celle concernant la compétence a une influence majeure sur la motivation à l’école.

Le rôle des croyances -souvent inconscientes- est essentiel dans notre fonctionnement quotidien. Et si ils en adoptaient une nouvelle ? Changer de croyance n’est pas toujours facile ni désirable, mais cela est important lorsque celles qu’on avait adoptées nous desservent.

« Etre intelligent, c’est tout mettre en œuvre pour réussir », voilà une nouvelle croyance qui permettra à nos ados d’être à la fois efficaces à l’école et bien dans leurs baskets.

Pour leur faire comprendre, je compare souvent l’élève à un sportif de haut niveau qui a besoin de s’exercer et d’analyser sa pratique pour progresser.

Alors, on la leur propose, cette nouvelle croyance ?

effort sportif

Commentaires