Le petit cahier d’exercices de Communication Non Violente

Couv PCE_CNV NE.indd

Je vous parlais du livre de Rosenberg sur la Communication non Violente (CNV) ici ; aujourd’hui je voudrais parler de son pendant, le Petit Cahier d’exercices de Communication non Violente.

Il s’agit également d’un cadeau ; et heureusement, car je ne l’aurais- a priori -pas acheté. Persuadée que le livre de Rosenberg « Les mots sont des fenêtres » se suffisait à lui-même, je pensais qu’il ne servait à rien d’en lire un condensé qui risquait de passer à côté de son essence.

Là encore, je suis prise en flagrant délit de préjugés !

Car ces carnets (il y en a plusieurs de la même collection, sur des thèmes divers de développement personnel) permettent de directement mettre en pratique les enseignements de la CNV sans passer par quelques centaines de pages de théorie. Vous me direz que « Les mots sont des fenêtres » est parsemé de récits d’expériences de la CNV et qu’on y trouve à la fin de chaque chapitre des petits exercices : mais ce n’est pas pareil.

Les exercices proposés par Anne Van Stappen ont un côté ludique et simple qui cache leur exigence intellectuelle. Ils demandent de se pencher sur nos besoins et nos émotions quotidiens tout en transmettant l’esprit de Rosenberg. Elle s’adresse non seulement à ceux qui l’ont lu mais aussi à ceux qui, tout comme mon mari, peuvent être effrayés par la longueur de « Les mots sont des fenêtres » mais désirent s’initier à la CNV.

Il a l’air de s’éclater à faire ses exercices et à pratiquer la CNV avec nous ! Et comme j’adore tout ce qui est ludique, je recommande cet ouvrage de chez Jouvence !

Laisser un commentaire