Les 7 besoins en CNV

Les émotions sont suscitées par notre contact avec l’environnement: ce que nous avons vu, ce que nous avons entendu, ce que nous avons touché. Elles sont un beau moyen de notre corps pour nous faire comprendre qu’un besoin essentiel doit être rencontré. Comme une boussole qui nous indiquerait le nord de notre chemin.

Elles s’expriment différemment selon chacun. Si tu as l’impression de ne pas ressentir d’émotions OU si tu ne les reconnais pas, observe ton corps. Il ne ment pas :-): une douleur à l’épaule, des migraines qui surgissent après une conversation peuvent être des signaux insistants de ton corps pour que tu prennes en compte tes propres besoins et pas seulement ceux des autres….

Les émotions dites de base

Je te rappelle rapidement les émotions de base:

  • la joie
  • la peur
  • la tristesse
  • la colère
  • le dégoût
  • la surprise

Chacune est importante et belle. Chacune doit être honorée.

Comment? 

En respectant le besoin qui la sous-tend.

 

Les besoins de l’être humain

Il n’y a pas 1 seul besoin pour 1 émotion car chaque être humain est différent.  Mais il existe de « grandes tendances » derrière chaque émotion.

Tu as peut-être entendu parler de la pyramide des besoins de Maslow qui établit une hiérarchie des besoins, partant des besoins physiologiques de base jusqu’aux besoins spirituels à la pointe de la pyramide. D’après cette théorie des besoins, nous serions incapables de subvenir à nos besoins plus « élevés » si nos besoins de base n’étaient pas totalement satisfaits. Je ne suis pas entièrement d’accord avec ce modèle qui nous pousse finalement à ne pas prendre en compte nos besoins de communion, de jeu, de célébration: or, tous ces besoins sont essentiels à l’être humain. C’est toute la « pyramide » dont nous avons besoin pour nous sentir serein.e.s, aligné.e.s.

Alors, que viennent nous dire nos émotions?

 

La joie nous rappelle notre besoin de partage.

La peur, notre besoin d’être rassuré.

La tristesse, celui du réconfort.

La colère nous rappelle que nous avons besoin de défendre quelque chose ou quelqu’un.

Le dégoût nous permet de nous éloigner.

Enfin, la surprise appelle le besoin de comprendre.

Tous les besoins sont importants et essentiels. Et même si les besoins physiologiques sont vitaux, les autres besoins participent aussi à ce que notre vie soit belle et riche. C’est le postulat de la CNV que je partage entièrement. 

Voici la liste des besoins, sans hiérarchie aucune:

  • besoins physiologiques : avoir un abri, de l’air, de l’eau, de la nourriture, être protégé contre les diverses agressions qui menacent la vie (virus, insectes, etc), s’exprimer par le mouvement, par la sexualité, se reposer, besoin de toucher (contact physique).
  • Communion spirituelle (beauté, harmonie, inspiration, ordre, paix)
  • Jeu (amusement et rire)
  • Interdépendance (acceptation, amour, appartenance communautaire, appréciation, chaleur humaine, compréhension, confiance, exercer pleinement ses talents au service de la vie, délicatesse, empathie, sincérité, proximité, respect, sécurité, soutien)
  • Intégrité (authenticité, créativité, estime de soi, recherche de sens)
  • Célébration (célébrer la création de la vie et les rêves réalisés ; célébrer les deuils des êtres chers et des ambitions déçues)
  • Autonomie (liberté de choisir ses rêves, ses projets de vie, ses valeurs – liberté de choisir son plan d’action, ses projets de vie, ses valeurs)

Tu trouveras davantage de détails dans le livre de Marshall Rosenberg « Les mots sont des fenêtres ».

Le stress, conséquence du non-respect récurrent de nos besoins

Lorsque tes émotions et tes besoins ne sont ni entendus, ni respectés cela engendre du stress.

Nous vivons des vies stressantes à un rythme accéléré. Nous avons voulu mettre dans 24h bien plus que ce qui est physiquement et psychologiquement possible pour les simples êtres vivants que nous sommes.

La crise sanitaire dûe au covid-19 a mis un terme à cette course pour un temps; et nous avons pu constater, pour ceux d’entre nous qui n’ont pas trop souffert financièrement de cet arrêt, que cette baisse de rythme nous a fait du bien. Que de temps gagné sur les transports notamment!

Pour prendre du recul sur ce stress, et apprendre à le diminuer, je me suis inspirée des principes de la permaculture pour créer un cours en ligne de 12 jours « Diminuer son stress » .

On y parle émotions, besoins et acceptation du changement. Si tu as envie de recevoir ce cours gratuitement, inscris-toi sur le lien ci-dessous!

 

J’accompagne sur les plans personnels, professionnels et spirituels les Actrices de l’éducation qui veulent gagner en sérénité, confiance et audace.

En savoir plus sur mon parcours ICI.

Reçois gratuitement le cours en 12 jours "Diminuer son stress"

 Gagne en sérénité

Avec mon cours gratuit en ligne de 12 jours inspiré des 12 principes de la permaculture!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer